Regroupez vos crédits

allégez vos mensualités

Réduisez vos mensualités de remboursement
jusqu‘à 60%

Je fais ma demande

En quelques minutes en remplissant notre formulaire en ligne

Je compare les offres

Reçues des organismes prêts à répondre favorablement à ma demande

Je choisis la meilleure

pour faire un maximum d'économies tous les mois et gagner en pouvoir d'achat !

Trop de crédits bloquent la
réalisation de vos projets ?

Le rachat de crédits est une solution performante pour réduire le coût mensuel du remboursement de vos prêts
ainsi qu'une simplification en les regroupant tous en un seul crédit à taux unique !
Exemple de calcul
base de salaire : 2000 €

Avant

  • Crédits
  • Charges fixes
  • Reste à vivre

Après

  • Crédits : - 360 €
  • Charges fixes
  • Reste à vivre + 360 €
Tout ce qu'il faut savoir sur le regroupement de crédits

Définition

Le rachat de crédits – que l’on appelle aussi restructuration de dettes, restructuration de crédits – est une solution financière avantageuse qui permet à un emprunteur de mieux maitriser son budget. Ce montage financier consiste à regrouper plusieurs prêts en un seul, pour ne plus régler qu’une mensualité à un taux unique négocié avec l’organisme prêteur.

Fonctionnement

Le rachat de crédits consiste à rembourser par anticipation l’ensemble de vos crédits afin de les regrouper en un seul prêt et ce, peut importe le taux, la durée de l’emprunt ou l’organisme prêteur. Grâce à cette opération, l’emprunteur ne paie plus qu’une seule mensualité au même organisme. Il a aussi l’avantage de n’avoir plus qu’un interlocuteur unique.

Procédure de regroupement de crédits

La signature d’un contrat de rachat ou regroupement de crédits ne pourra se faire qu’au bout de plusieurs étapes.

Étape 1  : faire une demande de regroupement de prêt

Que ce soit auprès d’une agence bancaire physique ou en faisant une demande en ligne, vous devrez à chaque fois renseigner votre interlocuteur sur votre situation personnelle, professionnelle et financière. Le but est simplement d’établir un constat de situation afin de définir si vous êtes éligible à une demande de rachat de crédits et si oui, dans quelles conditions.

Les critères d’éligibilité dépendant uniquement des établissements bancaires, il est conseillé de multiplier les demandes afin de maximiser ses chances de trouver la meilleure offre.

Étape 2  : négocier les frais du nouveau prêt

Lors d’une demande de rachat de prêts, il est possible de négocier sur plusieurs points. Évidemment, le profil emprunteur sera crucial lors de la phase de négociation mais en additionnant les baisses de coûts, il est possibles de faire de belles économies et de réduire fortement le montant des mensualités à rembourser.

Renégocier le taux d’intérêt

Le taux d’intérêt c’est le facteur clé qui permettra de déterminer le coût total d’une demande de regroupement de prêts en plus du capital initial à rembourser des crédits en cours. Évidemment une opération de rachat d’emprunts à un coût supplémentaire pour l’emprunteur et pour que l’opération soit rentable, il est primordial que le taux soit inférieur d’au moins un point par rapport aux taux des anciens crédits.

Négocier le coût des frais de dossier

Lors de la souscription qui suit la demande de rachat de crédits, les établissements bancaires imposent des frais de dossier. Le coût se situe en général autour des 500 € mais peut monter jusqu’à 1% du coût total du crédit ce qui fait vite monter la facture si l’on ne négocie pas ces frais. Si un bon profil emprunteur est un argument de poids pour faire baisser ces frais, la mise en concurrence sur votre demande de rachat de prêts en est un également. C’est pour cette raison qu’il est primordial de multiplier les offres en utilisant un comparateur en rachat de crédits.

Négocier le prix de l’assurance emprunteur

Si l’assurance d’un emprunt n’est pas obligatoire légalement, elle l’est aux yeux des établissements bancaires car c’est pour eux une garantie que les remboursements seront bien honorés. Le taux généralement appliqué pour une assurance de prêt s’élève aux alentours de 0,3% du montant du crédit et durera pendant toute la durée du remboursement des emprunts en cours. De ce fait, il est primordial de réduire le coût de cette assurance pour faire des économies non négligeables sur le coût total d’une demande de regroupement de prêts.

Étape 3  : Racheter les anciens crédits

Quand un accord signé a été trouvé entre l’emprunteur et l’organisme de prêt, ce dernier procèdera au remboursement par anticipation des anciens crédits. L’emprunteur devra ensuite vérifier que ses précédents prêts ont bien été remboursés en demandant une attestation de remboursement auprès des différents organismes concernés par les crédits rachetés.

Pour plus d’informations :

Avantages

  • Des mensualités réduites :
  • Une gestion simplifiée des remboursements :
  • Un gain de pouvoir d’achat :
  • La possibilité d’ajouter montant affecté à un nouveau projet :

Inconvénients

  • Des frais de dossiers élevés : même s’il est possible d’en négocier les conditions
  • Un allongement de la durée du crédit : c’est le principe même du rachat de crédit. Réduire les mensualités en augmentant la durée des remboursements.
  • Une majoration du coût total des emprunts : entre le coût des remboursement par anticipation, le coût des frais de dossier ainsi que des intérêts sur une durée plus longue, le coût total des crédits rachetés sera plus élevé.

À qui s’adresse le regroupement de crédits

Il faut dissocier deux types de critères : le profil professionnel et le profil emprunteur.

Les profils d’emprunteurs

  • Les emprunteurs en situation de surendettement : pour un ménage surendetté, un rachat de crédits peut lui permettre de sortir de la spirale infernale de l’accumulation de dettes en réduisant ses mensualités et l’amenant vers un taux d’endettement raisonnable autour des 33%.
  • Les emprunteurs souhaitant renégocier leurs taux d’emprunt : dans la plupart des cas, cette demande concerne mes ménages qui ont souscrit il y a quelques années un crédit immobilier à des taux d’intérêts bien plus élevés que les taux en vigueurs au moment de n’analyse de situation. Ces ménages recherchent simplement à renégocier ce taux à la baisse dans le but de faire des économies.

Les profils professionnels

Sauf cas exceptionnels, les chômeurs et les personnes fichés à la Banque de France ne peuvent bénéficier d’une opération de rachat de prêts. Les banques étant bien évidemment frileuses à l’idée de prêter de l’argent à des profils financièrement instables ou n’inspirant pas confiance. Pour tous les autres, si les demandes seront étudiées par les banques sans discrimination, voici la listes des profils qui plaisent le plus aux banques :

  • Les propriétaires
  • Les fonctionnaires et salariés du public
  • Les cadres dirigeants
  • Les salariés du privé
  • Les locataires
  • Les retraités
  • Les professions libérales
  • Les indépendants (artisans, commerçants, agriculteurs)
  • Emprunteurs célibataires ou en couple (mariés, divorcés ou pacsés)

Chacun des ces profils fera l’objet d’une analyse de la situation financière afin de permettre aux établissements bancaires de déterminer la fiabilité d’une demande de rachat de crédits.

Les types de crédits que l’on peut regrouper, racheter ou renégocier

Théoriquement, une demande de rachat de crédits concerne la plupart des types de créances. Néanmoins, les demandes les plus courantes concernent les prêt immobiliers et les crédits à la consommation.

Crédits immobiliers

C’est l’un des principaux crédits que les propriétaires cherchent à renégocier afin d’obtenir un nouveau prêt à un taux d’intérêt plus avantageux que celui souscrit lors de l’achat du bien immobilier.

Crédits à la consommation

Il concerne :

  • Crédit auto
  • Prêt travaux
  • Crédit renouvelable (revolving)
  • Réserve d’argent
  • Besoin de trésorerie
En réduisant mes mensualités, j’ai pu mettre en place une épargne pour financer les futures études de mes enfants.
Grâce à une renégociation de nos crédits immobiliers,  nous avons pu sortir d’une situation de surendettement qui commençait à devenir très problématique et qui aurait pu devenir catastrophique pour l’ensemble du foyer.
J’avais besoin de financer un nouveau projet mais mes mensualités étaient trop élevées pour une nouvelle demande de financement. En réduisant mes mensualités, j’ai pu augmenter ma capacité d’emprunt et financer mon projet professionnel.