Le regroupement de crédits immobiliers et de consommation

Du côté des organismes de prêt, le regroupement de crédits consiste justement à rassembler en un seul prêt des prêts immobiliers ainsi que des crédits à la consommation. Du côté des particuliers, cette opération bancaire permet de regrouper plusieurs crédits pour en réduire les mensualités. Pourtant il y a une grande nuance entre ces deux visions du regroupement de prêts personnels et immobiliers et elle a un impact direct sur l’acceptation des dossiers emprunteurs.

Comment ça fonctionne

L’opération est simple. La banque qui accepte de financer une demande de regroupement de prêts va racheter tous vos crédits immobiliers te de consommation (affectés ou non) pour les regrouper en un prêt unique. Son taux sera révisé, lissé et la durée de remboursement allongée. c’est ce mécanisme qui permet à un emprunteur de réduire les mensualités de remboursement de l’ensemble de ses crédits.

Pour être transparent, une opération de regroupement de crédits coûte souvent plus cher (sur le coût total du prêt), mais la perspective d’augmenter son pouvoir d’achat de 60% en réduisant le montant des mensualités peu être une stratégie d(‘optimisation du portefeuille très intéressante.

La vision du regroupement de crédits par les particuliers

Plusieurs objectifs peuvent motiver un particulier à faire une demande de regroupement de crédits :

  • réduire le montant des mensualités
  • simplifier la gestion des remboursements
  • éviter une situation de surendettement
  • sortir d’une situation de surendettement
  • financer de nouveaux projets
  • augmentation du pouvoir d’achat
  • bénéficier d’un taux plus avantageux
  • etc…

Chacun de ces objectifs fait que les emprunteurs ne sont pas tous égaux face aux banques. Il faut comprendre qu’une opération de regroupement de crédits implique la souscription d’un nouveau prêt d’argent. Donc les banques ont besoin de sécurité, comme pour le financement de prêts immobiliers.

Que l’on soit clair dès le départ, il est très rare que les organismes de prêt accordent le financement d’un regroupement de crédits à un demandeur étant en situation de surendettement ou fiché à la Banque de France (FICP). La situation personnelle et professionnelle de l’emprunteur sera l’un des facteurs clés pour qu’un demande de regroupement de prêts soit acceptée.

Par exemple, un demandeur d’emploi, un intérimaire ou un salarié en contrat précaire verra sa demande refusée dans 99% des cas.

Donc s’il est tentant pour un particulier de vouloir regrouper ses prêts immobilier et de consommation pour bénéficier des nombreux avantages de l’opération, il faudra rentrer dans certaines cases. Même si chaque cas est unique, voici les profils les plus appréciés par les banques :

  • +20 000 € de crédits à rembourser
  • les fonctionnaires
  • les propriétaires immobiliers
  • les cadres et dirigeants
  • les couples mariés
  • les salaires supérieurs à 1500 €
  • les contrat en CDI

La vision du regroupement de crédits par les banques

Une banque n’est ni plus ni moins qu’une entreprise dont le modèle économique principale consiste à prêter de l’argent aux particuliers et professionnels contre une commission appelée « intérêts ».

Pour sa santé économique, il est primordiale d’être rentable sur ses opérations de financement. Pour y parvenir, elle doit prêter son argents aux profils solides garantissant le bon remboursement des mensualités. C’est pour cette raison que les profils n’ayant pas de situation personnelle, professionnelle et financière confortable sont systématiquement refusées.

En revanche, les meilleurs profils peuvent obtenir des avantages très importants pouvant réduire leur mensualités jusqu’à -60%.

La différence entre les crédits immobiliers et les prêts personnels à la consommation

  • crédit immobilier : ce n’est plus un secret depuis longtemps, les banques ne gagnent que très peu d’argent sur un crédit immobilier. Ce sont les « options additionnelles » qui lui permettent de gagner plus. Une banque n’a donc que peu d’intérêt à regrouper des crédits immobiliers (sauf pour les meilleurs profils) avec des taux d’intérêt excessivement faibles. En revanche, un emprunteur ayant un crédit immobilier est de ce fait propriétaire. En cas de défaut de paiement, la banque peut se sécuriser avec un hypothèque. Le risque pour l’organisme prêteur est donc réduit.
  • crédit de consommation : c’est là dessus que les banques font de gros bénéfices. Entre les crédits travaux, auto, crédits renouvelables, les taux d’intérêt varient entre 3% et 20%.

Il est donc clair que l’objectif des banques est de regrouper vos crédits à la consommation en sécurisant ce prêt avec votre crédit immobilier. Mais dans tous les cas, l’emprunteur doit avoir un profil solide.

Pourquoi une telle différence ?

Avec une forte garantie de remboursement, la banque prend moins de risques sur son opération de regroupement de crédits. Ce qui entraîne pour l’emprunteur certains avantages (meilleur taux d’intérêt, frais de dossiers offerts, baisse du prix de l’assurance emprunteur, durée allongée, etc…).

C’est le cumul de tous ces avantages qui fait baisser le montant des mensualités. Et sur plusieurs années, ça peut représenter plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Notre conseil : Si vous n’entrez pas dans la case des meilleurs profils emprunteurs, nous ne pouvons que vous conseiller de vous mettre dans les meilleures dispositions avant d’envoyer votre demande de regroupement de crédits immobiliers et de consommation.

Vous souhaitez regrouper vos prêts personnels et immobiliers ?

Comme précisé plus haut, seul votre profil emprunteur vous permettra d’accéder à cette opération. Et si vous rentrez dans les bonnes cases, vous verrez votre demande acceptée chez pratiquement tous les organismes de prêt. Vous êtes donc en position de force pour négocier les conditions de ce nouvel emprunt.

En ce sens, il est primordial de mettre ces organismes en concurrence en utilisant un comparateur. Comparer les offres de regroupement de crédits immobilier et de consommation est la meilleure façon d’obtenir de très grosses baisses de mensualités.

Notre conseil :

  • faites une demande de regroupement avec notre comparateur
  • recevez les offres négociées avec nos partenaires
  • comparez-les
  • allez voir votre banque avec les propositions reçues
  • commencez à faire jouer la concurrence…
  • appelez-nous pour nous dire merci !